Blockchain pour les nuls : Comprendre la blockchain

Bit Fun: Des jeux et un faucet bitcoin

Je suis certain que vous avez déjà entendu parlé de ce terme. Je suppose que c’était aux dernières nouvelles de TF1 concernant la plus populaire des crypto-monnaies : le bitcoin. Parce que la blockchain, à l’origine appelée block chain, est la technologie révolutionnaire derrière l’apparition des monnaies digitales. Mais qu’est ce que la blockchain, ou chaîne de bloc en français ? Je vous dis ça tout de suite.

C’est quoi la blockchain ?

Selon Wikipedia, blockchain définition : c’est une liste d’enregistrements, appelés blocs, qui croissent continuellement et qui sont reliés et sécurisés par cryptographie. Pour une utilisation en tant que grand livre distribué, une blockchain est typiquement administrée par un réseau peer-to-peer, adhérant collectivement à un protocole de validation de nouveaux blocs. Les données, une fois enregistrées dans un quelconque bloc, ne peuvent pas être modifiées rétroactivement, sans que les blocs suivants ne soient altérés de connivence avec la majorité du réseau.

technologie blockchain explication

Je trouve parfois leur définitions un peu compliquées. Mais je pense que celle-ci est au point. En effet, nous parlons ici d’une base de données de transactions financières qui est :

  • Décentralisée : elle n’est pas stockée à un seul endroit, mais simultanément sur des millions de noeuds
  • Distribuée : elle est partagée et réconciliée sur le réseau

La personne (ou le groupe de personnes, pour autant que nous sachions) à l’origine de la blockchain s’appelle Satoshi Nakamoto. Alors que lui/elle/eux ont défini le concept en 2008, lui/elle/eux l’ont mise en œuvre l’année suivante en tant que fonctionnalité du bitcoin. Depuis, de nombreuses crypto-monnaies ont aussi créé leur propre blockchain.

Tandis que Nakamoto l’a mise en œuvre en tant que grand livre du bitcoin, vous retrouvez cette technologie dans de nombreux différents domaines. En effet, la technologie blockchain a le potentiel suffisant pour transformer sur le long terme notre façon de faire du commerce.

Qu’est-ce qu’un bloc dans une blockchain ?

Les blocs sont au cœur de cette technologie. Ils en sont la structure fixe où toutes les données sont stockées. Les éléments importants des blocs sont :

  • L’en-tête où se trouvent le numéro de référence, la date de création ainsi qu’un lien vers le bloc précédent.
  • Le contenu où l’on retrouvent les transactions, leurs montants ainsi que les adresses des payeurs et des bénéficiaires.
  • A partir du bloc actuel, vous avez accès à tous les blocs précédents liés ensemble dans la chaîne. De ce fait, la base de données conserve l’histoire complète depuis le bloc de la genèse (genesis block).

Qu’est-ce qu’un nœud dans une blockchain ?

Maintenant que vous savez ce qu’est un bloc, voyons à quel endroit vous pouvez trouver ces blocs. Comme je l’ai dit précédemment, ils se trouvent dans tous les nœuds du réseau. Qu’est-ce qu’un nœud ? C’est un ordinateur du réseau de la blockchain qui vérifie et relaie les transactions.

La plupart des nœuds ne le font pas gracieusement. Une récompense (des bitcoins par exemple) est accordée au nœud qui a solutionné le problème cryptographique d’un bloc. De ce fait, les nœuds se concurrencent pour décrocher des récompenses.

Comment fonctionne la technologie blockchain ?

La meilleure et la plus simple explication que j’ai pu trouver est celle de William Mougayar, l’auteur de « Business Blockchain » (Wiley 2016). Il utilise en fait l’analogie de documents partagés dans le cadre d’un travail collaboratif.

Microsoft Word applique un système de collaboration classique. Une seule personne à la fois peut travailler sur un document donné. Si l’un de vos collègues est déjà dessus, vous allez devoir attendre qu’il le sauvegarde avant de pouvoir y apporter le moindre changement.

Alors que Google Docs appliquent les principes similaires à la technologie block chain. Vous et vos collègues avez accès au document en même temps. Vous pouvez donc travailler dessus en même temps, les changements étant synchronisés sur une version unique.

Bien sur, c’est un peu trop réducteur comme analogie. Mais au moins vous avez désormais une bonne idée de comment fonctionne une blockchain.

Les avantages de la blockchain

De part sa conception, cette technologie possède une robustesse intégrée. En effet, une entité unique ne peut contrôler seule une blockchain, car la base de données est identique sur tout le réseau. De plus il n’y a aucun point de défaillance. Si un nœud disparaissait, le processus se poursuivrait sans être affecté.

A noter également que tous les participants ont accès à l’historique complet des transactions. La transparence est donc absolue. Ainsi quiconque peut vérifier et auditer les données de la blockchain.

Enfin, plus il existe de nœuds, plus il est difficile de passer outre les vérifications de la majorité. C’est pourquoi le réseau continue à se sécuriser avec le temps.

C’était mon guide : Blockchain pour les nuls : Comprendre la blockchain. Restez à l’affût de mes prochains articles !

Moon Bitcoin: faucet bitcoin